the new start

the new start

L'article du mois

My human challenge: Devenir une meilleure version de soi #1

cinq nuances de George


Bonjour mes jolies!
Non nous n'allons pas parler de Georges Clooney mais de littérature aujourd'hui avec une de mes auteurs préférés, George Sand. C'est un peu un pari que je tente aujourd'hui en vous proposant un article comme celui-ci et je  ne sais pas si vous serez au rendez-vous mais je l'espère! Car vous ne le savez peut être pas encore mais je suis une grande fan de littérature classique et de romans en général.
Cela fait déjà un moment que j'ai cet article en tête mais je me laissais le temps de réfléchir à ce que je pourrais en faire, comment je pourrais vous le présenter et sur quel point de vue je pourrais l'aborder.
Pour la petite histoire, George et moi nous nous sommes rencontrés dans les rayons du CDI lorsque j'étais au collège. J'aimais lire les Je bouquine et en fin d'un des magazines, George était là, une biographie et une courte BD de "la petite Fadette" l'accompagnait. Ce fut la révélation, en rentrant j'ai immédiatement demandé à mes parents les livres de George Sand, j'étais fascinée par le personnage publique comme par l'écrivain, cette femme prenant le nom d'un homme pour pouvoir écrire et vivre sa vie. Je suis toujours pleine d'admiration pour les femmes écrivains, les femmes peintres comme Marie Laurencin ou artiste en générale. J'ai lu Simone de Beauvoir, Jane Austen, Agatha Christie, Daphné du Maurier et plein d'autres écrivains d'époques et de styles différents qui ont pour seule particularité d'être des femmes, des femmes de caractère.

Permettez-moi de vous présenter celle qui fut longtemps mon auteur préféré: George Sand est le pseudo d'Aurore  Dupin, baronne Dudevant. Elle est romancière, auteur dramatique, critique littéraire mais aussi journaliste et  vécu entre 1804 et 1876. Elle compte plus de soixante-dix romans à son actif dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Sand prend la défense des femmes en prônant la passion et la lutte contre les préjugés d'une société à l'époque très conservatrice.
George Sand a fait beaucoup parler d'elle  par sa vie amoureuse agitée, par sa tenue vestimentaire masculine, dont elle a lancé la mode et pour son pseudonyme d'homme qu'elle adopte dès 18294, et dont elle lance aussi la mode car d'autres femmes écrivains suivront son parcours. Elle contribue activement à la vie intellectuelle de son époque, regroupant autours d'elle dans ses salons d'autres artistes très diversifiés comme Chopin, Delacroix, Balzac ou encore Flaubert.
Elle est une féministe confirmée et s'investit énormément dans la vie politique et utilise ses oeuvres pour faire passer des messages et donner à ses lectrices un autre regard plus libéré sur la société de l'époque.
La vie de George Sand ne se résume évidement pas qu'à cela mais je ne peux pas tout vous raconter non plus donc je vous invite à vous renseigner sur son parcours car il est infiniment enrichissant et si le coeur vous en dit vous pouvez lire son autobiographie!
La Petite Fadette est le roman qui m'a le plus marqué dans la mesure où c'est le premier que j'ai pu lire. Il est encore aujourd'hui un de mes livres de chevet les plus réguliers. Son écriture fluide, décrivant parfaitement le fonctionnement de la société de l'époque, cette histoire d'amour si chaste et tellement moderne pour l'époque et puis le parcours de cette jeune fille déjà femme atypique qui rêve d'indépendance, de travail et d'amour m'ont transporté et fait vivre le même parcours par procuration. Elle place une femme au coeur de son roman et lui laisse exprimer ses envies et ses émotions, ses pensées sont tellement futuristes, on pourrait presque croire lire un roman d'une jeune femme d'aujourd'hui qui rêve d'émancipation et d'indépendance. L'amour est un sujet universel qui touche tous les siècles et les moeurs!

Inspirée par les passions qui ont parcouru la vie de l'auteur, celle-ci s’est battue  pour son indépendance, sa liberté de penser et pour ses aspirations politiques républicaines. Ses romans sont une bouffée d'optimisme et de rêveries inspirées de la campagne et de la vie champêtre qu'elle adore. Cette grande dame de l'écriture donne une leçon d'histoire et pour tout ce qu'elle représente elle me passionne. Je vous conseille d'ailleurs le musée du romantisme à Paris où George Sand a séjourné et qui regroupe des objets lui ayant appartenu et quelques lettres de sa nombreuse correspondance. Le salon de thé du musée est lui aussi intéressant je dois dire! Ce n'était pas autours de petits gâteaux mais de pains au chocolat que l'amoureux est allé chercher ce matin et un bon petit thé de ma marque préférée que c'est déroulé cette séance photo romanesque à peine sorti du lit de manière à profiter des meilleurs lumières de la journée.
J'espère que vous avez passé un bon week end, nous nous sommes allé promener dans la campagne et profiter de ce beau temps exceptionnel. J'attend votre retour sur cet article avec impatience, j'espère que ça vous a plu et surtout donné envie de lire cet auteur à la vie incroyable.
On se retrouve vite, je vous embrasse.
Florentine