the new start

the new start

L'article du mois

My human challenge: Devenir une meilleure version de soi #1

Saperlipopette


Hola mes jolies !

Cela faisait longtemps qu'un petit look n'avait pas pointé le bout de son nez, pour la bonne raison que je ne quitte que très rarement mon ordinateur ces derniers temps. Plus le diplôme approche et moins je compte mes heures de travail! Sauf ce dimanche ou nous avons quand même pris le temps de nous retrouver avec Marion pour quelques photos sous le signe de la dolce vita avec notre ami le soleil enfin présent. 
Et ce soleil m'a donné des ailes, j'avais envie de couleurs, de douceur et d'une tenue pleine de peps en ce début d'été rochon.. 

Cette tenue c'est un doux mélange de pièces piquées chez les copines lors du vide dressing de la blogo lyonnaise, petit top chopé chez ma copine Nesrine (et non il n'y a pas la marque dessus donc je ne peux pas vous dire ou le trouver) et chaussures San Marina dont je suis tombée amoureuse dans le dressing de Marion ( passion turquoise). Et puis il y a cette salopette, des années que je cherchais la salopette parfaite, bien coupée, dans un vrai tissu en jean qui ne couterait pas un bras et une jambe. Après de longues recherches je l'ai enfin trouvé chez New Look et j'en suis plus que ravie. 

Ca pourrait vous paraître bête mais j'ai toujours une petite hésitation à sortir en salopette, elle rime avec enfance ou bricolage et c'est une pièce que l'on voit peu lorsque l'on met le nez dehors pourtant on en voit de plus en plus dans les commerces et les magazines de mode. Moi j'ai voulu la matcher avec du turquoise, du rose et du lavande pour se donner de bonnes ondes et de la bonne humeur il n'y a pas mieux! Mon sac Zara vous le connaissez déjà vous l'aviez vu ici et il a eu un franc succès durant le vide dressing bien qu'il n'était pas à vendre et mes lunettes viennent de chez primark. Cette petite pause entre copine a été une vraie bouffée d'air frais et retrouver Marion pour une séance photo, papotage et un refresha mure hibiscus est toujours une joie.

On se retrouve très vite pour un nouvel article,


Florentine






EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer